Carole leRoy

 

Démarche Artistique

Regarder, chercher, puis voir
Imaginer, inventer, puis faire
Le moment où les choses en moi apparaissent se trouve par le cheminement d’une pensée.
Les formes naissent dans une ou plusieurs matières, se transforment par le processus créatif
Mon travail parle de la mouvance des choses et de l’impermanence du monde à l’image d’un mouvement perpétuellement en tension et fluidité.

Intervenir dans une matière est une façon de mémoriser un acte. Dans une forme marquée par le choix d’une intervention précise, va circuler le contenu humain, c’est à dire un développement du travail transposé dans l’œuvre.
Signes, impacts, déformations, cheminement rythmé et combinaisons des mouvements dans la matière, agissent sur ces formes choisies. Par un dialogue, une relation étroite, la pensée s’inscrit dans la matière en lien.

De même, la notion de regrouper, d’assembler les objets entre eux m’amènent à des interrogations sur la nature de nos identités et sur les références qui relient les individus entre eux. Ce processus, où l’imaginaire peut se déployer, ouvre diverses possibilités d’exprimer la fragilité et la confusion du monde sensible que nous partageons tous.

Laisser une empreinte, une communication vivante entre ce qui « est tracé » et ce qui « existe », tel est mon travail. A travers l’empreinte, le geste du dessin, la marque, ce qui surgit désigne l’absence et reste présent grâce au mystère de la retranscription visuelle utilisée.

Je m’attache aux « impressions » retranscrites dans la matière, encre, poudre, huile, papier, eau… à ce qui ne peut se toucher directement une fois figé, mais qui prend sens dès le regard, un rythme, une musique composée de morceaux de formes, de sens, et d’émotions.

Ainsi pour moi, la mémoire est une présence.

Le travail des huiles sur papier, des encres et collages m’inspire par la technique autour d’une matière. L’acte graphique est similaire à la réalisation d’une empreinte dans la terre. Ma recherche se poursuit autour du vide et du plein, du dessin évidé et d’un assemblage d’une concordance ou opposition de deux ou plusieurs éléments.

ERRANCE, est un des thèmes de mon travail :

Comme un départ dans l’espace, un voyage vers d'autres horizons, l’errance est un point de recherche, une perpétuelle découverte du monde. Une tension, un jeu entre l'équilibre et le déséquilibre, elle constitue une idée de lévitation et contraste parfois à une apparente stabilité.  Une représentation de ce qui se passe dans l'humanité, mais aussi comme un état intérieur où l'être,  l'âme se cherche, recherche son chemin, se pose et repart avec fragilité. 

L'errance, un mouvement, un déplacement, tant dans l’espace que dans le temps. Elle a son rythme, sa vibration comme une musique, et suis les signes tout là-bas, jour après jour, sur le sentier d’un destin qui nous est commun. 

EXPOSITIONS

2018
Exposition solo (anciens travaux) – Sul’Side – Québec

28 mai au 26 août 2018
Exposition solo – École de Cirque de Québec